Rechercher dans ce blog

jeudi 16 février 2012

Maïs transgénique: 8 militants, dont Bové, condamnés en appel à Poitiers

AFP (Poitiers)  le 16-02-2012 à 18h11
Salle des pas perdus, Poitiers
Les huit "faucheurs volontaires", dont l'eurodéputé vert José Bové, relaxés en première instance sur une question de forme, ont été condamnés jeudi en appel à Poitiers pour la destruction en 2008 de maïs expérimental transgénique Monsanto et devront verser plus de 173.700 euros de dommages et intérêts.

Déjà condamnés pour des faits similaires, trois des huit prévenus se sont vu infliger 100 jours-amende à 6 euros, M. Bové écopant quant à lui de 200 jours-amende à 6 euros. Les cinq autres ont été condamnés à des amendes allant de 300 à 600 euros, à chaque fois assorties de sursis.

Les huit prévenus devront en outre verser solidairement plus 135.700 euros au semencier américain Monsanto et 38.000 euros à l'agriculteur propriétaire des parcelles détruites, au titre des préjudices matériel et moral.

La suite est ici.

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

Rien n'est jamais fini, dans ce combat contre les industries mortifères et dangereuses.

On notera, co¡ncidence, que l'une des parcelles détruites était sur le sol de la commune de Civaux : c'est là qu'est implantée la plus récente des centrales nucléaires en service. Laissons à chacun la libre interprétation des faits.

2 commentaires:

  1. Moi aussi ! (peut-être pas pour les mêmes raisons, cela date de 1968....)

    RépondreSupprimer